Exemple        

Les Méditérannéens


Alors que de nombreuses castes sont orientées vers l'action, les Méditérannéens sont, et se revendiquent en même temps les civils et les responsables de l'Ordre.
La théorie communément admise sur l'histoire de l'Ordre est que la caste Méditérannéenne a été la première à exister. Ils auraient ensuite créé les autres castes au fur et à mesure de leur descendance et de leurs voyages dans le monde.
Cela expliquerait pourquoi leur divinité ne leur apporte rien de spécifique. Ils sont des dieux "normaux".
Leurs avantages se situent dans le prestige de la Caste et de sa relative neutralité vis à vis des jeunes, lesquels peuvent vivre leur vie de Divin avec des contraintes plus faibles que les autres.
De plus, peu d'instructeurs refusent leurs services aux membres de cette caste.

Place dans l'Ordre

Les Méditérannéens sont la Légion, et sont l'une des castes les plus fidèles au Conclave principal.
Ils sont le centre de la société, les châtelains, les nobles vivant paisiblement alors que les autres castes s'occupent des divers problèmes. Ils sont de très loin les plus tournés vers le social, et sont généralement assez peu aventuriers.
C'est parmi eux que l'Exaltation trouve le plus d'adeptes. En fait, l'Harmonie a été faite à leur demande, et ils sont les seuls aujourd'hui à s'offusquer quand on la brise.
Seuls les plus violents et les plus anciens se jettent dans les batailles. Même là, ils privilégient l'Exaltation, préférant voir leurs ennemis à genoux plutot que décapités.

Le croyant-type

Un humain destiné à l'Apothéose Méditérannéenne n'est quasiment jamais un homme d'action. Ou alors, sur le champ de bataille de la rhétorique.
Il connaît les lois, les valeurs, les normes. Et il sait comment se comporter en conséquence pour être estimé dans la société. Les gens pragmatiques, réalistes sont plus facilement remarqués, mais à condition d'être un minimum optimiste et idéaliste.
Les Méditérannéens, sociaux comme personne, détestent les dépressifs. Un forte conviction religieuse est aussi particulièrement appréciée, là où les autres castes choisiraient sans ciller le pire des athées.

Les Légendes de la Caste.

Tout Divin sait que Dieu, le maître absolu et invisible de la Légion, est Méditérannéen.
Même si les Olympiens ont pris une place et une présence importante parmi les Hautes Sphères, beaucoup se doutent que les Méditérannéens restent les maîtres (tous sauf les Olympiens en fait).
Ainsi, Adam est tenu comme étant l'autorité suprême pour toute affaire concernant les croyants.
Plusieurs anges sont connus pour être la police des Hautes Sphères. Tout jeune Divin a entendu parler de l'histoire où Métatron, leur chef, a balayé d'un regard toute une coalition de traîtres vers 1300.
Bref, si les Olympiens sont la vitrine des Hautes Sphères, les Méditérannéens en sont les tyrans incontestables et incontestés.
Une autre légende, d'un tout autre type, est Caïn. Il aurait été le premier à violer l'Harmonie en tuant son frère Divin, et aurait été condamné à l'exil éternel. On raconte qu'aujourd'hui, il cherche à assouvir sa vengeance millénaire contre Dieu.

Le pouvoir unique : Prosélytisme

Les religions du Livre sont inégalées dans l'art de convaincre, et leurs représentants Divins ne sont certainement pas en reste. L'Osmose et l'Exaltation peuvent influencer les humains, mais seul le Prosélyte a un contrôle clair et définitif sur ce domaine. A bas niveau, ce pouvoir ne fait que dégager une aura de bienveillance, attirant la confiance et l'amitié, mais bientôt, le Méditéranéen apprend à faire de ses paroles une arme de séduction et de persuasion sans pareil. Un maître de cet art peut subjuguer des foules entières en quelques phrases magnifiques.

Leur vision

Olympiens : Nous leur accordons un pouvoir certain, et ces imbéciles en profitent pour se croire les maîtres.
Celtiques : Beaucoup trop d'idéalistes solitaires. Ils ont bien mieux à faire dans la Légion.
Nordiques : Notre valeureuse et loyale armée. Ils mériteraient autant d'importance que les Olympiens...
Shintos : Tant qu'ils servent la Légion, qu'ils fassent ce qu'ils veulent.
Aztèques : Des péquenots. Doués pour la discrétion et la rapine. C'est tout.
Hindous : Leur pouvoir est grand...il faut faire attention à eux, mêmes s'ils servent la Légion.
Egyptiens : Ils sont nécessaires à la stabilité de la Légion et de l'Ordre. Ils méritent notre respect.
Vaudous : Surtout, surtout...qu'ils restent dans leur coin, et qu'ils se tiennent tranquille.

La Légion : La seule voie valable.
Les Hédonistes : Que pas un seul ne continue à s'opposer à la Légion !
Les Théologiens : Dieu que ces gens là sont inutiles. Ils seraient tout aussi bien dans la Légion.