Les Shintos

De toutes les castes, la caste Shinto, issue d'une religion animiste, est la plus étendue dans le monde entier. Prenant ses racines au Japon, elle est aujourd'hui peuplée d'individus des quatre coins du monde.

S'il devait y avoir un mot pour résumer les Shintos, ce serait : insaisissables. Les secrets de la caste n'ont parfois rien à envier à ceux de la Légion. Et même s'ils acceptent de jouer le rôle d'administrateurs pour l'Ordre, du fait de leur nombre, ils ne seront sans doute jamais influencés par les idées du Conclave. Pendant que les autres regardent devant eux, les Shintos regardent les étoiles.

Ils n'ont pas d'avantages par eux mêmes. Par contre, en plus de la Dimension Divine, tous les Shintos peuvent aller dans la dimension Kami, un monde où les créatures les plus farfelues prennent vie. Ils ne parlent jamais de ça aux autres Divins, qui de toute façon ne peuvent pas y accéder, aussi est il impossible de savoir ce qui attend un Shinto quand il entre dans cette dimension.

Place dans l'Ordre

Leur nombre a poussé la Légion à leur donner le rôle de gestionnaires de bas niveau. Greffiers, juges, comptables...tout ce qui est nécessaire à l'organisation d'une entité comme l'Ordre Divin, mais qui ne demande pas, ni n'octroie, un pouvoir énorme.

Ce rôle légerement ingrat passe pour un détail aux yeux des Shintos. Pour eux, la Légion, c'est comme un boulot pour nourrir sa famille : l'important est dans le temps libre.

Ils deviennent alors poètes, artistes, philosophes...ils aiment observer le monde et vagabonder dans leurs réflexions. Certains deviennent artistes martiaux, mais toujours dans une culture asiatique, c'est à dire d'accomplissement de soi plutot que de poutrage des ennemis.

Pour ce qui est des autres conclaves, les Hédonistes sont souvent considérés par eux comme trop extrémistes, mais les Théologiens ont séduit plus d'un Shinto.

Au sein de leur caste, les Divins ayant quelques années d'expériences se voient demander de choisir une chose, n'importe quoi, allant du soleil à la bouteille de bière vide. Ils deviennent alors un Kami de cette chose. En pratique, ça ne donne aucun pouvoir supplémentaire, cela sert juste de rite de passage à l'âge adulte. En plus, avoir un titre impressionne toujours les Divins d'autres castes.

Shinto Artwork 1
Illustrateur : I.N.N.O.H

Le croyant-type

Dans la majorité des cas, l'humain remarqué par la caste Shinto est un sensible et/ou un idéaliste. C'est celui qui prend fait et cause pour un combat qui ne le concerne pas. C'est celui qui écrira des chansons engagées pour des combats perdus d'avance. La religion Shinto étant animiste, il n'est pas rare du tout qu'un Divin de la caste choisira un humain qui a un lien affectif avec l'entité dont il est le Kami. Cependant, les Shintos sont tellement nombreux que les exceptions existent, et même beaucoup plus qu'ailleurs.

Les Légendes de la Caste

Il y a autant de Divins avec un titre que de Divins dans la caste, ou presque. Même ceux à la puissance légendaires sont bien plus nombreux que les autres, même si plus modestes proportionellement.

Izanami, première Kami de la lune, est une curiosité dans la Légion. Sur la mer entourant l'Île, à la pleine lune, on la voit danser sur les eaux. C'est d'ailleurs les seuls occasions où on la voit.

Parmi les Kami de la foudre, deux sont très connus. Susano-wo est en quelque sorte le juge suprême de la Légion pour tout procès concernant les Basses Sphères. Même si la Légion le récompense pour bons et loyaux services, on ne peut pas dire qu'il soit zélé concernant les Hédonistes, restant toujours neutre et juste dans ses jugements.

Raiden, l'un des fondateurs des Hédonistes, est tout son contraire : fou et sanguinaire. Il est l'aspect le plus inhumain de ce Conclave. Il apparaît rarement, traqué par la Légion, mais quand il apparaît, il laisse toujours des morts derrière lui...humains et Divins.

Le pouvoir unique : Spiritualisme

Ah, la mythologie japonaise. Elle intrigue et fascine, avec ses monstres étranges. Le Spiritualisme est le pouvoir qui permet de parler aux Kami, les esprits Shinto, et d'obtenir des faveurs de leur part. Ils sont indépendants, capricieux, mais très puissants. Utiliser le Spiritualisme n'est jamais une garantie de succès, mais toujours une garantie de faire une impression. Au début, il s'agit juste de parler aux Kami, de leur demander des faveurs et des informations. Mais à terme, on peut leur demander d'utiliser leurs pouvoirs pour lancer des terribles malédictions sur n'importe quelle cible, même divine, et à terme, permet d'ouvrir les portes vers la Dimension Kami, d'où une armée de monstres aux formes inconcevablement hétéroclites surgira pour semer le chaos partout où le Shinto parviendra à diriger la Parade.

Leur vision

Méditérannéens : Ils sont sympathiques, mais insistants concernant la Légion...
Olympiens : Désagréables. A éviter...
Celtiques : Ils ont de la chance d'être laissés tranquilles comme ça.
Nordiques : De bons vivants, assez bons amis.
Aztèques : Ils se prétendent proche de la nature...ils ne font que l'exploiter. Barbares.
Hindous : Faussement zens. Dommage.
Egyptiens : Des esprits intéressants. Juste légerement froids.
Vaudous : D'étranges personnes...laissons les entre eux.

La Légion : Oui, oui, je sais, j'ai encore du travail...j'arrive...
Les Hédonistes : Certains d'entre eux gâchent l'ensemble.
Les Théologiens : Intéressants, cultivés...rien qui soit méprisable.